L’île Maurice et sa fiscalité

L’ile Maurice propose des avantages fiscaux destinés à encourager les investissement étrangers tout étant en conformité avec les standards de l’OCDE.

Un chiffre à retenir : 15%

La fiscalité mauricienne a été simplifiée à l’extrême avec un taux unique de 15 %, sans plafond, ce qu’on nomme en anglais Flat Tax. De ce fait vous ne pourrez jamais payé plus de 15 % d’impôts et le même revenu ne peut jamais être taxé deux fois.

La Taxe sur la Valeur Ajoutée TVA, nommée ici VAT (Value Added Tax) est également à un taux de 15%.

Pour bénéficier des avantages fiscaux à l’ile Maurice, il faut être résident fiscal. Les deux seules possibilités d’être résident fiscal mauriciens sont l’obtention de la nationalité mauricienne ou l’obtention d’un permis de résidence.

La république de Maurice a passé des accords avec la république Française de non double imposition. Ainsi, le même revenu ne peut être soumis qu’une seul fois à l’impôt, dans une juridiction ou dans l’autre.

Impôts sur le revenu

A l’ile Maurice, les revenus du salaire et les retraites sont directement prélevés à la source et de ce fait payer par l’employeur.

L’employeur remet au salarié un EDF (Employee Declaration Form) sur lequel figure les revenus ne provenant pas du salaire (dividendes, intérêts bancaires…) afin que l’employeur puisse calculer le montant de l’imposition.

L’employé soumettra sa déclaration au MRA « Mauritius Revenue Authority » (l’équivalent du trésor public en France).

Les avantages fiscaux à l’île Maurice

  • Un taux d’imposition unique de 15 %
  • Aucun impôt sur les dividendes
  • Pas d’impôts sur les plus-values
  • Aucun impôts sur la fortune (ISF)
  • 0% de droits de succession **Si les ayants droits résident fiscalement à l’ile Maurice
  • Exemption totale d’impôt pour les activités d’import-export
  • Accord de non double imposition
  • Pas d’impôts locaux
  • Aucune taxe foncière
  • Déduction fiscale pour tous les dépendants

L’année fiscale

L’année fiscale débute le 1er juillet et prend fin le 30 juin de l’année suivante. Les déclarations de revenus sont à soumettre au MRA (Mauritius Revenue Authority) au plus le 30 septembre et le 15 octobre pour les déclarations sur Internet.

Impôts sur les sociétés et travailleurs indépendants

Le taux d’imposition est de 15 % pour les sociétés et les professionnels tels que les travailleurs indépendants et professions libérales (self employed).

Les revenus concernés par cette imposition sont les bénéfices commerciaux, les intérêts et les revenus locatifs issue de l’immobilier.

Abattement fiscal

A noter que vous pouvez prétendre un abattement sur vos revenus qui dépend des personnes à votre charge. Il peut s’agir des membres de votre famille, présent sur le territoire via un permis de dépendant ou d’un employé.

Exemple 1 : Vous êtes célibataire, n’avait aucune personne à votre charge, employait 1 personne et avait déclaré 1 000 000 Rs (~ 25 000 €) de revenus, vous pouvez déduire 300 000 Rs (~7 500 €).

Exemple 2 : Vous êtes marié,  votre conjoint ne travaille pas et avait 2 enfants scolarisés. Vous avez déclaré 1 800 000 Rs (~ 45 000€) de roupies de revenus, vous pouvez déduire 550 000 Rs (~13 750 €).

Pour en savoir plus sur les différents abattements, nous vous invitons à télécharger ce guide (en anglais) proposé par le MRA et de vous rendre en page 4.

Abattement fiscal ile maurice